Le 20 novembre est une date importante pour toutes les personnes s’intéressant aux droits de l’Enfant. En effet, si, dès 1954, l’Assemblée générale des Nations unies recommande l’institution par tous les pays d’une ‘Journée mondiale de l’enfance’, sans toutefois en préciser la date, c’est finalement la date hautement symbolique du 20 novembre qui est retenue. Le symbole réside dans la naissance de deux textes majeurs : la Déclaration des droits de l’Enfant du 20 novembre 1959 et, surtout, la Convention internationale des droits de l’Enfant (CIDE), signée le 20 novembre 1989 par 191 pays. Ce travail de reconnaissance des droits de l’Enfant découle même d’un processus international initié dès 1923 par l’Union internationale de secours aux enfants qui élabore la première déclaration des droits de l’Enfant, dite Déclaration de Genève, adoptée par la Société des Nations l’année suivante.

    crédit photo : Matthieu Delmas

crédit photo : UNICEF

153 millions d’enfants victimes de travail forcé

Ce 20 novembre est donc le 25ème anniversaire de la CIDE. Cette journée ne vise pas seulement à célébrer les enfants en tant que tels mais surtout à sensibiliser aux violences, abus, discriminations ou exploitations que beaucoup subissent à travers le globe : au lieu d’aller à l’école, 153 millions d’enfants de 5 à 14 ans sont aujourd’hui victimes de travail forcé et nombreux sont ceux que l’on arme et utilise comme soldats dans des zones de conflits. Les enfants ont été reconnus comme groupe particulièrement vulnérable, ayant des besoins spécifiques, à travers l’adoption de cette convention mais également la création d’organisations internationales et ONG spécialisées dans les droits des enfants.

Action de sensibilisation avec des CE2

7ème génération s’inscrit dans cette démarche, tout en se démarquant de la plupart de ces organisations en s’appuyant principalement sur l’accès à l’éducation et aux loisirs. Ces derniers ont, en effet, été reconnus comme un droit fondamental des enfants, nécessaires à leur développement et excellent moyen d’apprentissage. A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Enfant et de la semaine de la solidarité internationale, 7ème génération est allée à la rencontre d’une classe de CE2, le 20 novembre, afin de réfléchir avec eux à la situation des enfants à travers le monde. (Plus d’infos ici).

Catégories : Non classé