Durant la semaine de la solidarité internationale, du 15 au 23 novembre 2014, 7ème génération a prévu deux actions de sensibilisation et organise une rencontre avec Sadaka-Reut, une association israélienne invitée par le CCFD.

Chaque année depuis 1998, la 3e semaine de novembre est consacrée à la Solidarité internationale. Ce grand rendez-vous annuel, coordonné par 23 organisations de la société civile, est ouvert à tous ceux qui souhaitent y participer. A cette occasion, 7ème génération monte deux actions de sensibilisation auprès de jeunes publics (dans une école primaire et avec un groupe scout) et organise avec le CCFD et le FFIPP (Educational Network for Human Rights in Palestine-Israel) une rencontre avec des membres de l’association Sadaka-Reut (“Amitié” en arabe et hébreu).

 

La semaine solidaire de 7ème génération :

• Le mercredi 19 novembre 18h30 : rencontre/débat à la Sorbonne avec l’association Sadaka-Reut qui travaille en direction des jeunes Juifs israéliens et des Palestiniens d’Israël, âgés de 14 à 18 ans. L’idée principale est de travailler avec des groupes “binationaux” pour induire des changements politiques et sociaux.
• Le jeudi 20 novembre : ateliers de sensibilisation auprès d’une classe de CE2 de l’école Avé Maria dans le 4e arrondissement de Paris. A travers des photos, du théâtre, du dessin et un quizz, les bénévoles de 7ème génération aborderont les droits de l’Enfant et la différence de conditions de vie entre les jeunes de différents pays (France, Maroc, Syrie, Togo).
• Le dimanche 23 novembre : course solidaire et sensibilisation des jeannettes, guides, louveteaux et éclaireurs du groupe Saint-Antoine des XV-XX – Sainte Marguerite au lac Daumesnil. Des jeux portant sur la solidarité seront organisés à cette occasion.

Catégories : Non classé

1 commentaire

7ème génération soutient la Journée des droits de l’enfant | 7ème génération · 20 novembre 2014 à 10 h 15 min

[…] 7ème génération s’inscrit dans cette démarche, tout en se démarquant de la plupart de ces organisations en s’appuyant principalement sur l’accès à l’éducation et aux loisirs. Ces derniers ont, en effet, été reconnus comme un droit fondamental des enfants, nécessaires à leur développement et excellent moyen d’apprentissage. A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Enfant et de la semaine de la solidarité internationale, 7ème génération est allée à la rencontre d’une classe de CE2, le 20 novembre, afin de réfléchir avec eux à la situation des enfants à travers le monde. (Plus d’infos ici). […]

Les commentaires sont fermés.